Alt Hôtels par Le Germain

Blogue
Alt

Un blogue teinté de charme qui conjugue au pluriel un art de vivre bien singulier.

Les dessous du tournage avec Sarah Parker Charles et Nicolas Duvernois
RetourRetour

Partager

Les dessous du tournage avec Sarah Parker Charles et Nicolas Duvernois

Rencontre / stjohns / 11 oct. 2019

Germain Hôtels vous présente des Canadiens inspirants qui partagent leur passion pour l'hospitalité, la gastronomie et l'art de vivre.

Nous vous invitons à partir à leur rencontre afin de découvrir leur ville, non pas comme un invité, mais comme un membre de la famille.

Troisième arrêt : St. John’s, Terre-Neuve
La designer d’intérieur Sarah Parker Charles reçoit l’entrepreneur Nicolas Duvernois, fondateur de PUR Vodka.

Sarah a choisi les endroits que nous allons visiter avec soin, afin de faire découvrir sa version de St. John’s à Nicolas, qui n’en n’est pas à sa première visite sur «The Rock». En effet, c’est la troisième fois qu’il est de passage dans la capitale terre-neuvienne, mais toujours pour de très courts séjours. Il n’a jamais pris le temps de visiter. Il n’est même jamais monté sur Signal Hill! Ah! Ce sera donc notre premier arrêt…si la météo le veut bien.

En arrivant dans le stationnement de l’hôtel, Nicolas fait une drôle de déclaration : il est fasciné par les stationnements sous-terrain. Il note la hauteur des plafonds, la propreté des lieux, si la sortie est facile d’accès. Il semble bien impressionné par celui de l'Hôtel Alt. Fiou!

Pendant que nous amorçons la montée de Signal Hill en voiture, Sarah appelle son mari, chef et propriétaire des restaurants Raymonds et The Merchant Tavern à St. John’s, pour lui demander de nous rejoindre au sommet pour lui apporter des souliers plats, plus adéquats pour marcher sur les roches mouillées que ses souliers à talons.

Arrivés tout en haut, on se rend compte que le temps est trop mauvais pour filmer. On récupère les souliers de Sarah et on redescend. La météo change si rapidement à St. John’s, on sait qu’on reviendra d’ici la fin de la journée, lorsque le soleil se pointera le bout du nez.

Deuxième arrêt : la galerie Christina Parker. Sarah demande à Nicolas s’il connaît cette galerie d’art et si le nom lui dit quelque chose. Il fait le lien : Christina est la maman de Sarah!

Nicolas est un amoureux d’art et cela prend une grande place dans son entreprise. Ses bouteilles de gin Romeo’s sont toutes décorées d’œuvres originales d’artistes locaux. Il est donc agréablement surpris (et un peu jaloux!) que la mère de Sarah soit propriétaire de sa propre galerie d’art.

Nous faisons le tour de la galerie ensemble, lui et moi, et il est tout simplement impressionné par les magnifiques œuvres d’artistes terre-neuviens (d’origine ou pas) qui s’y trouvent à l’intérieur. Il prend le temps d’observer les œuvres, de les contempler, de noter ses préférées.

Admirer des œuvres d’art, ça ouvre l’appétit. Direction le restaurant The Merchant Tavern, autre réalisation de Sarah, où Nicolas se relance dans une série de questions pour la designer d’intérieur, même si la caméra ne roule plus! On parle de tout : de voyage, de St. John’s, de Terre-Neuve, de bouffe, d’art (encore, oui, oui!).

Le beau temps revenu, on en profite pour se promener dans les rues abruptes de St. John’s pour admirer les typiques maisons colorées. Nicolas trouve que c’est du sport! Sarah, en talons hauts, trouve ça plutôt comique. «Les gens doivent être en forme ici», note-t-il, au sujet des nombreuses pentes de la ville. Oh que oui!

On remonte sur Signal Hill pour le coucher du soleil, qu’on aura à peine le temps d’admirer, puisqu’un grand banc de brouillard s’installera sur la montagne. Pas grave, l’ambiance mystérieuse colle à la peau de St. John’s. On adore.

On termine la soirée au bar du restaurant Terre pour prendre un verre, question de relaxer après une épuisante journée à parcourir les rues (abruptes, faut-il le repréciser?) de St. John’s. Sarah invite Nicolas à lui téléphoner la prochaine fois qu’il est en ville, afin qu’ils se revoient. Chose qu’il fera assurément bientôt, très bientôt.

À lire aussi:

Les meilleures adresses de Sarah Parker Charles à St. John's

Les endroits favoris de Nicolas Duvernois au Canada

4 raisons de visiter St. John's selon Sarah Parker Charles

Partager

RetourRetour

Forfait corporatif