Alt Hôtels par Le Germain

Blogue
Alt

Un blogue teinté de charme qui conjugue au pluriel un art de vivre bien singulier.

La Traversée de Jimmy Pelletier
RetourRetour

Partager

La Traversée de Jimmy Pelletier

Rencontre / 10 mai 2019

Traverser le Canada en 67 jours, c’est tout un défi. Faire ces 7200 kilomètres en vélo à main, c’est encore plus impressionnant. Mais ce n’est rien pour arrêter Jimmy Pelletier, athlète olympique paraplégique, qui est parti de Vancouver le 7 mai et qui arrivera à Halifax le 10 juillet. Son but? Amasser des dons pour deux organismes québécois venant en aide aux personnes handicapées.

«Je suis quelqu’un qui carbure aux défis et j’aime redonner au suivant. Je suis dans mon élément», avoue Jimmy Pelletier, rejoint au téléphone au matin de la deuxième journée de son défi «La Traversée Jimmy Pelletier», dont Germain Hôtels est partenaire.

En effet, lors de sa traversée du Canada, Jimmy Pelletier fera des «pit stop» à l’Hôtel Alt Calgary East Village, à l’Hôtel Alt Winnipeg, à l’Hôtel Alt+ Quartier DIX30 et terminera son périple chez nous, à l’Hôtel Alt Halifax.

Mais avant de penser à Halifax, il y a encore bien du chemin à faire. «La journée d’aujourd’hui (8 mai) va être la plus difficile», avoue-t-il d’emblée. Ce jour-là, le parcours de 114 kilomètres entre Harrison Mills et Manning Park les mène à 2151 mètres d’altitude.

Pour se préparer à un tel effort physique, Jimmy Pelletier, qui a participé aux Jeux olympiques de Turin en 2006, s’est entraîné tout l’hiver. «Étant donné que je suis un athlète, ça se reprend bien, j’ai de bonnes capacités physiques.» La partie à ne pas négliger, cependant, c’est la visualisation.

«Tu visualises tout : le avant, pendant et après. Je regardais la carte. Je voyais quelle journée allait être plus difficile», explique-t-il. Alors qu’il allait s’embarquer dans ce qu’il considère comme la journée la plus difficile de son parcours, il était serein et voyait le bon côté des choses. «Il va faire 26 degrés, on roule à côté d’un lac avec les montagnes derrière nous. Faut se nourrir de ça dans les moments difficiles.»

Ce qui le motive surtout? «Je pense toujours aux personnes avec un handicap physique ou mental. Quand elles me voient, ça les motive elles aussi à se dépasser. Je le fais pour elles.»

C’est pour leur venir en aide que Jimmy Pelletier vise à amasser 180 000$ par le biais de sa traversée du Canada à vélo. Au moment d’écrire ces lignes, et après moins d’une semaine du début du périple, près de la moitié de ce montant avait été récolté.

L’athlète a bon espoir d’atteindre son objectif. Lorsque sa traversée sera complétée, que prévoit faire Jimmy Pelletier de son été? «Prendre ça relax», conclut-il en riant.

Faites avancer Jimmy et son équipe en achetant des kilomètres.

Les dons recueillis seront remis à Adaptavie et Patro Roc-Amadour, deux organismes québécois venant en aide aux personnes avec un handicap physique ou mental.

Partager

RetourRetour